Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog chestrolais
  • : Le blog retrace le plus régulièrement et le plus fidèlement possible la vie à Neufchâteau (Luxembourg-Belgique).
  • Contact

Recherche

4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 06:55
Conseil communal du 03 décembre 2018

Excusés:Marie-Claire Castagne et Alexandre Mignon

 

A l'entame du conseil,la minorité demande à tous les conseillers de faire preuve de la plus grande sagesse car Neufchâteau est dans une situation transitoire et elle suggère de se revoir dans la huitaine afin de voir comment gérer au mieux la commune.

Le bourgmestre rétorque très sereinement que la commune est dans la continuité, dans l'action et la réalisation, surtout que le collège a été conforté par l'élection. Il n'est pas question de relâcher le travail commencé.

 

(1)Approbation procès-verbal de la séance précédente

APPROUVE: .

(2)Coût vérité des déchets

DECIDE: De ratifier la délibération du Collège Communal du 12/11/2018 fixant le taux de couverture du coût vérité pour l'exercice budgétaire 2019.

La taxation des déchets est revue et sera relevée de 2 à 10% suivant les différentes catégories.

La minorité n'approuve pas ce point.

 

(3)Dotation à la zone de police Centre Ardenne

 DECIDE:

Art.1 : d'intervenir à concurrence de 526.339,21€ dans le budget de la zone de police n°5301 – Centre Ardenne pour l'exercice 2019.

(4)Dotation à la zone de Secours du Luxembourg

 DECIDE: d'approuver la dotation 2019 à la Zone de secours du Luxembourg au montant de 439.562,07 € et de prévoir un crédit complémentaire lors de la prochaine modification budgétaire.

(5)Rapport annuel de l'administration

PREND CONNAISSANCE: du rapport annuel 2018.

(6)Budget 2019

 APPROUVE: Art. 1er D'arrêter, comme suit, le budget communal de l'exercice 2019 : 3/15 1. Tableau récapitulatif             Service ordinaire            Service extraordinaire

Recettes exercice proprement dit  11.489.490,46                    4.050.000,00

Dépenses exercice proprement dit 11.373.729,53                   4.638.950,00

Boni / Mali exercice proprement dit 115.760,93                      -588.950,00

Recettes exercices antérieurs              809.943,87                    2.201.825,09

Dépenses exercices antérieurs                3.325,69                    3.600.000,00

Prélèvements en recettes                               0,00                    2.027.124,91

Prélèvements en dépenses                   410.000,00                       40.000,00

Recettes globales                             12.299.434,33                  8.278.950,00

Dépenses globales                           11.787.055,22                  8.278.950,00

Boni / Mali global                                 512.379,11                               0,00

2. Tableau de synthèse (partie centrale) 2.1.

Service ordinaire Budget précédent

Après la dernière M.B. Adaptations en + Adaptations en -      Total après adaptations

Prévisions des recettes globales        13.353.420,26                               13.353.420,26

Prévisions des dépenses globales      12.543.476,39                               12.543.476,39

Résultat présumé au 31/12 de l'exercice n-1 809.943,87                            809.943,87

 

Les recettes 2019

Prestations       1.628.907

Transferts         9.773.633

Dettes                   56.850

Prélèvements        30.000

 

Les dépenses 2019

Personnel            4.108.420

Fonctionnement  2.978.975

Transferts            2.550.840

Dettes                 1.735.492

 

Les principales dépenses de fonctionnement

Immondices            720.000

SRI                                     0

Enseignement         403.000

Ser.Travaux              513.000

2.2. Service extraordinaire Budget précédent Après la dernière M.B. Adaptations en + Adaptations en - Total après adaptations

Prévisions des recettes globales 11.829.492,59     3.544.527,30                8.284.965,29

Prévisions des dépenses globale11.829,492,59     3.544.527,30                8.284.965,29

Résultat présumé au 31/12 de l'exercice n-1 0,00 0.00 4/15

Projets extraordinaires 2019

Zac des Lilas (suite)                                    50.000,00

Quartier du Terme (report 2018)           3.550.000,00

Dossier Av Gare-Victoire (avec le Met)  2.100.000,00

Entretien ext.voiries 2019                         600.000,00

Achat véhicules                                          40.000,00

Matériels et équipements divers                30.000,00

Maintenance des bâtiments                     125.000,00

Achat de terrains                                       100.000,00

Etude identitaire de la ville                          85.000,00

Maintenance des cimetières                        20.000,00

Achat matériel informatique                        10.000,00

Ecole de Grandvoir                                     950.000,00

SPGE parts 2018                                           53.950,00

Pic rue de la Barquette                               360.000,00

Ecran géant sub. amis du château                35.000,00

Etude PCDR                                                   50.000,00

Etude PIC 2019-20                                        80.000,00

Totaux                                                        8.238.950,00: 2.357

 

Subsides:          2.357.000

Emprunts:         3.855.000

Fonds propres: 1.962.000

 

3. Montants des dotations issus du budget des entités consolidées (si budget non voté, l'indiquer) Dotations approuvées par l'autorité de tutelle approbation du budget par l'autorité de tutelle

CPAS                      883.055,00 ***

Fabriques d'église 118.078,27 

 Zone de police     526.339,21 

Zone de secours   439.562,07

 

La capacité d'emprunt est fixée pour la durée de la législature, pour Neufchâteau elle sera de 200€/habitant:an x6 x 7.679 = 9.214.800,00€.

 

Une prime de 100€ sera octroyée en 2019 par naissance.

Un agent sera désigné pour assister les directions d'école dans leur tâche.

 

La minorité, sans remarque n'approuve pas ce point.

7- Note du bourgmestre relative à la sécurité 2018

PREND CONNAISSANCE: de l'exposé de FOURNY Dimitri, Bourgmestre, relatif à la politique de sécurité communale :

De manière globale, la politique générale en matière de sécurité s'inspire et s'inscrit largement dans la politique définie au niveau du plan zonal de sécurité de la zone Centre-Ardenne dont les axes principaux sont les suivants :

1. LES VOLS avec une attention particulière à la techno-prévention et surveillance durant les grandes vacances et congés scolaires.

2. LA SECURITE ROUTIERE : le port de la ceinture, conduite agressive sous influence, vitesse.

3. LA PROTECTION DE LA JEUNESSE (ci-inclus la problématique des stupéfiants et assuétudes)

4. LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME (surveillance des entités à risque situées sur le territoire de la zone de police)

5. LA LUTTE CONTRE LES NUISANCES ENVIRONNEMENTALES Un protocole d'accord avec le Procureur du Roi relatif aux sanctions administratives communales en cas d'infractions mixtes a été adopté par le conseil communal le 23.10.2015 Des plans d'action pour concrétiser ces priorités sur le terrain sur l'ensemble du territoire de la zone de police Centre-Ardenne sont mises en œuvre pour partie à travers les missions quotidiennes des services de la zone et pour une autre partie, à travers des actions spécifiques, plus particulièrement au niveau de NEUFCHATEAU. Il a été décidé en collège de police de compléter l'équipe des cinq agents de quartier, présents sur le territoire communal, par l'engagement d'une personne complémentaire qui aura pour mission d'assurer l'accueil des visiteurs et des plaignants ainsi que d'une charge administrative au niveau du bureau de NEUFCHATEAU. Cet engagement a permis de libérer un agent de proximité de la charge administrative actuellement dévolue, ce qui permettra de restructurer l'organisation et la manière de fonctionner au niveau du poste local avec pour objectif une plus grande présence et visibilité de nos agents de quartier sur le territoire communal. La majorité a décidé de mettre en œuvre depuis janvier 2013 un plan de prévention routière et de sécurité sur l'ensemble du territoire communal. Ainsi, une dimension liée à la sécurité routière est prise en considération dans la 5/15 réalisation de nouveaux travaux de réfection ou d'amélioration – de création de voiries. Par ailleurs, des aménagements visant à ralentir la vitesse des véhicules dans nos villages sont installés sur l'ensemble du territoire communal depuis le printemps 2013 et se complètent d'années en années. Des actions de prévention par le biais de placement de radars préventifs sont accentuées afin de sensibiliser les automobilistes à la vitesse dans nos quartiers et villages et aux entrées de NEUFCHÂTEAU. Un radar répressif - fixe - sera installé à l'entrée de PETITVOIR (Entrée via BERTRIX) Des actions répressives son menées de concert avec la zone de police afin de verbaliser les conducteurs qui, de manière répétitives et récurrentes, circulent à une vitesse excessive sur nos voiries communales. Le collège a pris et poursuit toutes mesures utiles afin de redéfinir les entrées d'agglomération de nos villages afin de permettre une adaptation de la vitesse, plus particulièrement à la hauteur des nouveaux quartiers et/ou lotissements construits. L'agent constatateur, Madame Valérie DEGEHET, officie des communes de VAUX-SUR-SURE et NEUFCHATEAU. Madame DEGEHET a pour tâche et mission les incivilités environnementales qui peuvent survenir sur l'ensemble du territoire des 2 communes. Madame DEGEHET s'est vue également attribuer la mission particulière de veiller à ce que les chemins forestiers soient remis en état après l'exploitation des coupes par les professionnels. La majorité a fait placer en ville, en certains quartiers et dans certains bâtiments publics (centres sportifs, communes…) des caméras de surveillance qui permettront d'identifier les fauteurs de trouble qui portent atteinte à la tranquillité publique. Ces caméras ont déjà permis d'identifier les auteurs d'incivilité et de dégradation du domaine public. Par ailleurs un agent constatateur communal a pour mission d'assurer la surveillance permanente de la zone bleue au centre-ville. Cet agent permettra ainsi d'assurer la mise en place effective de la zone bleue, son respect et permettra ainsi d'assurer la rotation indispensable des véhicules en stationnement dans le centre-ville. Une attention particulière a été portée sur les aménagements de sécurité des écoles communales mais également du réseau libre et officiel. L'accès au parking de l'école de St MICHEL est exclusivement destiné aux enseignants. Les écoliers sont amenés à être déposés au parking St ROCH et se rendent à l'école à pied. Cette mesure a eu pour effet depuis septembre 2015 de fluidifier le trafic au centreville au moment des heures de pointe du matin et du soir. La sécurité routière sur les voiries régionales a) RN845 – liaison NEUFCHATEAU – BERTRIX: travaux de sécurisation et de protection b) Une concertation a été sollicitée par le collège et le SPW afin de limiter la vitesse à certains endroits (Hamipré, Semel, Offaing) c) A hauteur du pont de Hamipré, un aménagement complémentaire a été effectué courant 2016 afin de sécuriser les lieux et plus particulièrement la jonction entre la route régionale et la voirie communale où se sont produits plusieurs accidents. Un marquage au sol identifiant des places de parking a été effectué avenue de la gare, Cheravoie, des passages piétons ont été créés, ………. . 6/15 Propreté environnement : Le collège poursuit sa politique visant à toutes dispositions utiles aux fins d'assurer la propreté et le nettoyage des abords de voiries communales. Une action particulière est entreprise au printemps afin d'assurer l'entretien des abords de voiries, les entrées de la ville, des villages et hameaux. Une collaboration étroite avec le SPW est concertée afin d'assurer le long des voiries régionales un entretien et un nettoyage régulier des abords de voiries. »

(8)Réglement-taxe relatif à la délivrance des documents administratifs

 DECIDE: d'approuver le règlement suivant sur la délivrance des documents administratifs : Art.1 : de fixer comme suit les taxes communales pour la délivrance de documents administratifs officiels, pour les exercices 2019 et suivants:

1. Cartes d'identité électroniques aux personnes belges:

a) Aux enfants de moins de 12 ans en surplus du coût imposé par le Ministère de l'Intérieur : 0€

b) Aux personnes âgées de 12 à 16 ans : en surplus du coût de la carte imposé par le Ministère de l'Intérieur : Première émission : gratuit

Emission suivante : 5,00€

c) Aux personnes âgées de 16 ans et plus : en surplus du coût de la carte imposé par le Ministère de l'Intérieur : Première émission : 5,00€

Emission suivante : 5,00€ -

Annexe 12 (déclaration perte EID): 2,00€

- Nouvelle demande de code PIN : 5,00€

2. Documents d'identité électroniques pour personnes étrangères:

a) Aux enfants de moins de 12 ans en surplus du coût imposé par le Ministère de l'Intérieur : 0€

b) Aux personnes âgées de 12 à 16 ans : en surplus du coût de la carte imposé par le Ministère de l'Intérieur : Première émission : gratuit

Emission suivante : 5,00€

c) Aux personnes âgées de 16 ans et plus : en surplus du coût de la carte imposé par le Ministère de l'Intérieur : Première émission : 5,00€

Emission suivante : 5,00€ 7/15

3. Passeport En plus du droit de chancellerie et de confection payé au Ministère: Passeport 5 ans = 20,00€

Passeport 5 ans pour les personnes de moins de 18 ans = 5,00€

4. Tout extrait d'acte d'état civil, bonne vie et mœurs, certificat de résidence, certificat de nationalité: 5,00€

L'exonération est accordée pour toutes demandes émanant des greffes des tribunaux conformément à l'article 1254 § 2 du code judiciaire.

5. Légalisation de signature, copie conforme: 1,00€ par document

6. Certificat d'Etat civil: 2,00€

7. Livret de mariage: 20,00€

8. Listing des permis de bâtir: Forfait de 200,00€ par demande + 10,00€/adresse fournie. 9. Permis de conduire modèle de carte bancaire (provisoire ou définitif)ainsi que les permis de conduire internationaux : en surplus du coût imposé par le Service Public Fédéral Mobilité et transports : 5,00€

Art.2 : Le paiement de la taxe est effectué au comptant lors de la délivrance du document à l'Administration Communale.

 

La minorité sans remarque n'approuve pas ce point.

 

(9)Règlement-taxe relatif à la collecte des déchets

; DECIDE: D'approuver le règlement suivant relatif à la taxe sur les déchets :

Art.1 : Principe : Il est établi au profit de la Commune, pour les exercices 2019 et suivants, une taxe semestrielle sur la collecte, le tri, le traitement et la gestion des déchets, 8/15 que le redevable ait recours ou non au service.

Art.2 : Redevables : La taxe sera enrôlée semestriellement suivant la situation du redevable au 1er janvier et au 1er juillet de l'exercice d'imposition. §1. La taxe est due par le chef de ménage et solidairement par tous les membres du ménage qui, au cours de l'exercice d'imposition, est inscrit au Registre de la population ou au Registre des étrangers conformément aux dispositions de l'article 7 de l'arrêté royal du 16 juillet 1992. Par ménage, on entend un usager vivant seul ou la réunion de plusieurs usagers ayant une vie commune. §2. La taxe est aussi due par tout ménage second résident recensé comme tel au 1er janvier et/ou au 1er juillet de l'exercice d'imposition. Par ménage second résident, on entend soit un usager vivant seul, soit la réunion de plusieurs usagers qui, pouvant occuper un logement sur le territoire de la commune, n'est/ne sont pas inscrit(s) pour ce logement au Registre de la Population ou au Registre des Etrangers. §3. Pour chaque lieu d'activité potentiellement desservi par le service de collecte en porte-à-porte, en application de l'article 1.5 du règlement communal concernant la gestion des déchets, la taxe est également due par toute personne physique ou morale, ou solidairement par les membres de toute association de fait exerçant, sur le territoire de la commune, dans le courant de l'exercice, une activité de quelque nature qu'elle soit, lucrative ou non, autre que l'activité usuelle des ménages.

Art.3 : Exemptions : §1. La taxe n'est pas applicable aux ménages séjournant toute l'année dans un home, hôpital, centre d'hébergement ou clinique sur production d'une attestation de l'institution. §2. Pour le 1er semestre, la taxe forfaitaire (terme A) n'est pas due par les contribuables s'enregistrant auprès de la commune après le 1er janvier de l'exercice d'imposition §3. Pour le 2e semestre, la taxe forfaitaire (terme A) n'est pas due par les contribuables s'enregistrant auprès de la commune après le 1er juillet de l'exercice d'imposition. §4. La partie variable liée à l'utilisation des conteneurs (pesées) (terme B) sera directement due par les contribuables s'enregistrant auprès de la commune.

Art.4 : Taux de taxation : La taxe est composée d'une partie forfaitaire (terme A) et d'une partie variable en fonction de la quantité de déchets produite (pesées) (terme B). Terme A : partie forfaitaire de la taxe qui donne droit à la mise à disposition par la commune d'un duo-bac ou d'une paire de mono-bacs de 40 litres. Terme B : Pesées - partie variable en fonction de la quantité de déchets produite. Les redevables visés à l'article 2 bénéficient annuellement d'un quota gratuit de vidanges, quel que soit le type de conteneur (voir tableaux ci-dessous).

Un montant unitaire de : 0,62€ par vidange de conteneur supplémentaire, c'est-àdire au-delà du nombre alloué gratuitement.

Un montant unitaire de : 0,20€ par kilo de déchets supplémentaire, c'est-à-dire audelà du nombre alloué gratuitement. §1

. Pour les redevables visés à l'article 2 §1 et 2 §2 : Forfait semestriel Vidanges gratuites/an Ménage d'une personne 72,50€ 

Ménage de 2 personnes et plus 110,00€ 

Second résident 110,00€

§2. Pour les ménages ayant le statut de bénéficiaire d'une intervention majorée dans l'assurance de soins de santé ainsi que pour les gardiennes ONE agréée : Forfait semestriel Vidanges gratuites/an

Ménage d'une personne 32,00€

 Ménage de 2 personnes et plus 50,00€ 

§3. Pour les redevables visés à l'article 2 §3 ne résidant pas dans l'immeuble de leurs activités :

Forfait semestriel Vidanges gratuites/an Sans contrat privé 100,00€ 40 9/15

Avec contrat privé (fournir la preuve du contrat) 50,00€ -

§4. Pour les propriétaires de terrain et/ou bâtiment mis en location pour les camps des mouvements de jeunesse ainsi que les organisations privées, fêtes, cérémonies diverses,… : 6.00€ par jour et par duo-bac ou mono-bac mis à disposition.

Une caution de 50€ sera à payer avant chaque prêt.

§5. Les occupants d'immeubles à appartements (copropriété), fournissant à l'Administration, la preuve d'un contrat privé et à condition que tous les occupants (ou propriétaires) aient marqué leur accord, peuvent également jouir d'un forfait semestriel de 45,00€ par logement.

Art.5 : Duo-bac supplémentaire : Pour les redevables visés à l'article 2 §3 ainsi que pour les redevables qui apportent la preuve d'une nécessité soit par attestation médicale soit par composition de ménage supérieure à 6 personnes :

Capacité Coût supplémentaire Duo-bac de 140L 70,00€

Duo-bac de 210L 70,00€

Duo-bac de 260L 70,00€

Mono-bac de 140L 70,00€

Mono-bac de 240L 70,00€

Mono-bac de 360L 70,00€

Mono-bac de 770L 70,00€

 

La minorité sans remarque n'approuve pas ce point

 

(10)Admission budgétaire d'une dépense urgente relative aux funérailles de l'artiste peintre et verrier Huguette LIEGEOIS

- Attendu que la Ville de Neufchâteau a été désignée légataire universelle (à l'exception des bien ayant fait l'objet d'un legs particulier) de la succession de Mme Huguette LIEGEOIS, décédée le 31/10/2018 ;

- Vu le courriel réceptionné le 05/11/18 de l'étude de notaire RUELLE, ci-annexé, transmettant à la Ville les testaments de Mme H. LIEGEOIS (l'un signé le 26/10/18, l'autre le 27/05/17) ;

- Attendu que la question de l'acceptation de la succession sera soumise à une séance ultérieure du Conseil Communal ; - 

DECIDE: d'admettre les dépenses urgentes précitées.

(11) Approbation de la convention avec IDELUX Projets Publics concernant la création d'une vélo-route de liaison entre deux grands itinéraires européens (l'EuroVelo 5 et la Meuse à vélo) dans le cadre du projet Ardenne-cyclo

- Vu le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation ; - Considérant le second appel à projets du programme Interreg V A France-WallonieFlandre 2014-2020 ; - Considérant l'existence au nord et au sud de la province de Luxembourg de deux grands itinéraires européens : l'EuroVelo 5 au nord et la Meuse à vélo au sud ; - Considérant l'intérêt touristique d'une véloroute de liaison à travers l'Ardenne entre ces deux grands itinéraires européens vecteurs de flux touristiques ; - Considérant la croissance de la demande en matière de vélotourisme ; - Considérant l'opportunité de pouvoir bénéficier de fonds européens et régionaux pour mettre en œuvre cette véloroute de liaison ; - Considérant que cette véloroute de liaison passe par les communes de Sainte-Ode, Libramont, Neufchâteau, Bertrix, Herbeumont et Florenville ; - Considérant le projet de tracé de cette véloroute de liaison transmis par IDELUX Projets publics et élaboré en collaboration avec les 6 communes susmentionnées ; - Considérant que, compte tenu des considérations susmentionnées, IDELUX Projets publics a introduit – en collaboration notamment avec les 6 communes susmentionnées – un pré-projet (le 03-11-2016) puis un projet complet (le 07-04-2017) « Ardenne Cyclo » sur le thème du vélotourisme, consistant en la création de deux véloroutes stratégiques à travers l'Ardenne transfrontalière (dont la véloroute de liaison susmentionnée) connectées à deux grands itinéraires européens : l'EuroVelo 5 et La Meuse à vélo ; - Considérant que ce projet a été accepté par le Comité de pilotage Interreg en date du 22-09-2017 ; - Considérant que ce projet prévoit d'aménager ces véloroutes (ouvrages d'art, travaux de voirie, sécurisation de tronçons dangereux), de les équiper (au minimum : balisage complet et pose de compteurs pour évaluer la fréquentation, éventuellement : panneaux de départ et aires de repos) et de les promotionner ; - Considérant que dans ce projet ainsi accepté par le Comité de pilotage Interreg, IDELUX Projets publics est bénéficiaire de la subvention en tant que chef de file d'une part et en tant que gestionnaire des marchés d'équipement et de promotion pour le compte des 6 Communes de la véloroute de liaison susmentionnée d'autre part (Sainte-Ode, Libramont, Neufchâteau, Bertrix, Herbeumont et Florenville) ; - Considérant que pour la véloroute de liaison susmentionnée (partie belge), les aménagements sont pris en charge par la DGO1, tandis que les équipements et la promotion sont à charge des Communes partenaires ; - Vu que, conformément à la convention concours FEDER relative à la mise en œuvre du projet « Ardenne Cyclo » n° 3.4.321 établie le 7 août 2018 entre l'Autorité de Gestion du Programme transfrontalier Interreg V France-Wallonie-Vlaanderen et IDELUX Projets publics en tant que chef de file, le taux de subvention dont bénéficie les opérateurs wallons du projet est de 90%, soit 50% par le FEDER et 40% par la Wallonie, la part opérateur revenant donc à 10% ; - Vu la délibération du Conseil communal du 26 juin 2018 par laquelle ce dernier décide de marquer son accord de principe sur la prise en charge par les communes concernées des différents frais occasionnés pour poursuivre le dossier Ardenne 11/15 Cyclo, comme précisé ci-dessous, et d'imputer ces dépenses à l'article budgétaire 421/725-60 : - Dans le cadre du montage du projet : o Honoraires d'IDELUX Projets publics pour la préparation et l'introduction du dossier complet : 4682,32 €/commune à déjà payé ; - Dans le cadre de la mise en œuvre de la véloroute de liaison susmentionnée (sur un total de 4 ans, soit du 01-04-2018 au 31-03-2022) : o Solde non subsidié (10%) des honoraires d'IDELUX Projets publics pour sa mission de délégation de maîtrise d'ouvrage pour la réalisation de la véloroute en province de Luxembourg : 1.333 €/commune o Solde non subsidié (10%) des frais d'équipement, de promotion et de communication projet : 1926 €/commune (coût estimé à ce stade) ; - Considérant que ce projet sera partiellement subsidié par le Commissariat général au Tourisme et considérant les obligations imposées par ce dernier en matière d'infrastructures touristiques, à savoir : - l'approbation par le Conseil communal du travail ou de l'acquisition, des plans et avant-projet ; - l'engagement du Conseil communal à prévoir la quote-part d'intervention financière locale à son propre budget ; - l'engagement du Conseil communal à entretenir en bon état la réalisation subventionnée ; - l'engagement du Conseil communal à maintenir l'affectation touristique de la subvention pendant un délai de 15 ans à partir du 1er janvier de l'année de la liquidation totale de la subvention ; - Considérant qu'il y a lieu de désigner IDELUX Projets publics pour assurer la mission de délégation de maîtrise d'ouvrage pour la mise en œuvre de la véloroute de liaison ; - Vu le projet de convention transmis par IDELUX Projets publics, élaboré en collaboration avec les 6 communes susmentionnées et ayant pour objet : « Mise en œuvre du projet "Ardenne Cyclo" dans le cadre du programme Interreg V FranceWallonie-Vlaanderen – Création d'une véloroute de liaison entre deux grands itinéraires européens, l'EuroVelo 5 et La Meuse à vélo – Convention de délégation de maîtrise d'ouvrage », définissant notamment : - l'intérêt touristique et le descriptif du projet, dont son budget réparti par grands postes de dépenses - les engagements d'IDELUX Projets publics dans le cadre de la mise en œuvre de la véloroute de liaison - les engagements de la Commune de Neufchâteau dans le cadre de la mise en œuvre de la véloroute de liaison - les dispositions financières, dont le détail des dépenses à charge de la Commune de Neufchâteau dans le cadre de la mise en œuvre de la véloroute de liaison, à savoir : o le solde non subsidié (10%) des honoraires d'IDELUX Projets publics pour sa mission de délégation de maîtrise d'ouvrage pour la réalisation de la véloroute de liaison en province de Luxembourg : 1.333 €/commune o le solde non subsidié (10%) des frais d'équipement, de promotion et de communication projet : 1926 €/commune (coût estimé à ce stade) ; o tout dépassement budgétaire qui ne serait éventuellement pas subsidié - la répartition entre partenaires de cette prise en charge étant étudiée au cas par cas et décidée d'un commun accord entre les parties concernées ; - Vu le nouveau Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation ; - Vu la circulaire du ministère de la Région wallonne du 13/07/2006 relative aux relations contractuelles entre deux pouvoirs adjudicateurs fixant les conditions d'application de la relation dite « in house » ; - Vu la circulaire du ministère de la Région wallonne du 15/07/2008 relative aux relations contractuelles entre communes et intercommunales, en complément de la circulaire précitée, établissant les conditions de désignation d'une intercommunale sans devoir recourir à la législation sur les marchés publics ; - Vu la loi du 17 juin 2016 relative aux marchés publics, et plus particulièrement 12/15 son article 30 relatif à la relation in-house ; - Vu la délibération du Conseil communal du 08/02/2011 décidant de marquer son accord sur les différents points inscrits à l'ordre du jour de l'Assemblée générale extraordinaire de l'intercommunale IDELUX Projets publics du 22/12/2010; - Considérant qu'à la suite de cette Assemblée générale extraordinaire, l'intercommunale IDELUX Projets publics rencontre toutes les conditions prévues pour permettre à ses associés de lui confier des missions suivant la tarification arrêtée par cette même Assemblée, et ce, en application de la théorie de la relation « in house » ; - Sur proposition du Collège communal et après avoir délibéré ;

DECIDE:

Art.1 : de confier à IDELUX Projets publics la mission de délégation de maîtrise d'ouvrage pour la mise en œuvre de la véloroute de liaison selon les modalités décrites dans la convention annexée à la présente délibération ;

Art.2 : d'approuver le projet de convention annexé à la présente délibération ;

Art.3 : d'approuver le montage financier présenté supra, ainsi que dans la convention ; Art.4 : d'approuver le travail ou l'acquisition, les plans et avant-projet, à savoir le projet de tracé de la véloroute de liaison annexé à la présente délibération ;

Art.5 : de prévoir la quote-part d'intervention financière locale à son propre budget ; Art.6 : d'entretenir en bon état la réalisation subventionnée ;

Art.7 : de maintenir l'affectation touristique de la subvention pendant un délai de 15 ans à partir du 1er janvier de l'année de la liquidation totale de la subvention ; Dans le cas contraire et en l'absence d'une autorisation écrite et préalable du Ministre qui a le tourisme dans ses attributions, il s'engage à rembourser le montant de la subvention perçue à l'entière décharge d'IDELUX Projets publics.

(12)Autorisation donnée au collège communal d'interjeter appel concernant le litige relatif au vignoble

- Attendu que la Famille NAVIAUX-MANAND a sollicité du juge la suspension provisoire des travaux relatifs à l'aménagement d'un vignoble sur les Coteaux du Hays à Neufchâteau ; - Vu la signification de l'huissier Vinciane Goffinet du 27/09/2018, ci-annexée, du jugement en extrême urgence rendu le même jour par la Présidente de division du Tribunal de Première Instance du Luxembourg (suspension des travaux de construction du vignoble sur la parcelle NAVIAUX-MANAND) ; - Vu la délibération du Collège Communal du 02/10/2018, ci-annexée, ayant décidé de désigner l'avocat Paul-Emmanuel GHISLAIN à 6840 Neufchâteau afin de défendre et représenter la Ville de Neufchâteau en cette affaire ; - Vu la tierce-opposition, ci-annexée, introduite pour le compte de la Ville par le biais de son avocat, Me GHISLAIN, suite au jugement du 27/09/2018 susvisé (dont l'objet est de solliciter du tribunal la mise à néant de l'ordonnance rendue le 27/09/18 sur requête unilatérale) ; - Vu l'ordonnance du 25/10/2018 rendue par le Tribunal de Première Instance du Luxembourg, ci-annexée, confirmant l'ordonnance du 27/09/2018 dans toutes ses dispositions ; - Considérant que Me GHISLAIN, dans son courriel du 25/10/2018 ci-annexé, informe la Ville que cette ordonnance est extrêmement peu motivée d'un point de vue juridique ; Qu'il indique que le Tribunal répond de façon inadéquate en ce qui concerne l'extrême urgence ; Que le tribunal ne justifie pas le recours à une telle procédure de manière juridique ; - Vu la délibération du Collège Communal du 25/10/18, ci-annexée, ayant décidé de solliciter de Me GHISLAIN l'introduction d'un appel de cette décision du 25/10/18 rendu par le Tribunal de Première Instance du Luxembourg confirmant l'ordonnance du 27/09/18 ; - Attendu que chaque degré de juridiction est indépendant l'un de l'autre ; Qu'il 13/15 faut une autorisation spécifique du Conseil Communal pour interjeter appel ; - Vu l'article 1242-1 du CDLD ; - Sur proposition du Collège ; - Après avoir délibéré ;

AUTORISE: le Collège Communal à interjeter appel de la décision du 25/10/18 rendu par le tribunal de première instance du Luxembourg confirmant l'ordonnance du 27/09/18.

 

La minorité n'approuve pas ce point car l'autorisation aurait dû être demandée avant d'interjeter appel, ce n'est plus une autorisation mais bien une ratification.

Conseil communal du 03 décembre 2018
Conseil communal du 03 décembre 2018
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Pages

Catégories