Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog chestrolais
  • : Le blog retrace le plus régulièrement et le plus fidèlement possible la vie à Neufchâteau (Luxembourg-Belgique).
  • Contact

Recherche

19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 06:29
Conseil communal du 17 décembre

Deuxième demande de convocation du conseil communal par le groupe "Agir Ensemble'.

1.    Validation de l'organisation du conseil communal par vidéoconférence pour cas de force majeure


2.    Approbation du procès-verbal de la séance du 24 novembre 2020


3.    Création d'un groupe de travail relatif au soutien à apporter aux différents secteurs touchés par la crise sanitaire sur le territoire communal de Neufchâteau

-Considérant les impacts non négligeables de la crise sanitaire sur le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

-Considérant l'absence de mesures prises au niveau communal afin soutenir les différents secteurs de l'économie locale, …

-Considérant le boni de compte 2019 (boni budgétaire de l’exercice 2019= 779.767,76€), et qu’il serait opportun de dédier une partie de celui-ci au soutien économique des citoyens et entreprises chestrolaises.

-Considérant qu’il est nécessaire de mettre en place différentes mesures de soutien à divers secteurs.

Nous proposons de mettre en œuvre différentes mesures : (via budget 2021)

-Mesure 1: soutien au personnel en 1ère ligne, prime de pénibilité

Il faut aider celles et ceux qui étaient en première ligne lors de deux vagues. Sans eux, les dégâts de cette crise auraient été encore plus importants. Leurs efforts méritent d'être récompensés. Pour grande partie, ils ont été oubliés par les gouvernements, ne les oublions pas au niveau communal. C’est à dire infirmières, infirmières à domicile, aide-soignante, personnel de la maison de repos prè-Fleuri,... tous ceux qui mènent le combat face à la maladie, qui apportent leurs compétences, leur bienveillance, au service des aînés, des malades, des personnes fragiles de notre société. Nous demandons une prime de 250 € nets pour celles et ceux qui ont continué à travailler en première ligne durant la crise. Nous leur devons beaucoup.

(Prime de 250€/p, budget 35.000€ de chèques-commerces à dépenser dans nos commerces locaux) intérêt des chèques-commerces (aide double : directe au bénéficiaire et aide à nos commerces communaux/ dépensés dans ceux-ci) Pour que ces chèques-commerces soutiennent directement les commerçants locaux qui sont aujourd’hui fermés par les mesures de confinement, ils seraient versés à leur réouverture.

 

-Mesure 2: soutien aux commerces et indépendants impactés par la crise (soutien directe à l’économie locale)

Nécessité d’aides fortes, immédiates et besoin de perspectives pour les indépendants et les commerces dont le secteur HORECA

Budget de 25.000€ à répartir avec l’association des commerçants (+-70 commerces), et les différents indépendants de la commune. L'organisation d'une vaste campagne de soutien et de promotion des commerçants, artisans et restaurateurs locaux au lendemain de la levée du confinement.

(budget 25.000€)

-Mesure 3: soutien directe à la population en renforçant son pouvoir d’achat dans nos commerces locaux (25€ à 50€ par ménage en fonction des revenus cumulés et composition de ménage + 1 chèque 25 à chaque membre du personnel communal et CPAS qui était également en 1ère ligne et a assuré le fonctionnement de l’administration)

(budget 75.000€ de chèques-commerces)

-Mesure 4: soutien au secteur touristique (gite, chambre d'hôte)

(Prime de 250€/p, (+-35 logements) budget 10.000€) (+ report à 2021 de la taxe de séjour de 2020 (+-15.000€) + campagne de promotion touristique (10.000€) (on sait au combien le secteur touristique est important dans notre commune)

(budget 20.000€ (dont 10.000€ de chèques-commerces))

-Mesure 5: supprimer certaines taxes touchant les commerçants/indépendants afin de leur donner un bouffée d’oxygène. (taxe Immondices+ les activités entrepreneuriales : taxe sur l’occupation du domaine public)

-Mesure 6: renforcer le soutien au secteur associatif et culturel via des aides de relance ponctuelle suivant les besoins, car on sait qu’il est difficile de généraliser les aides à ce niveau. Les besoins sont totalement différents d’une association, qu’elle soit culturelle, sportive, événementiel, ou autres. Il faut donc dégager une enveloppe capable d’aider ce secteur, qui sachons le, en a besoin et en aura encore plus d’utilité d’ici quelques semaines.

(budget 25.000€)

 

 

Un Budget global de 220.000 € qui servirait à soutenir et relancer l’économie sur notre territoire est nécessaire.

 

Décide :

  1. De mettre en place un groupe de travail constitué de membre du conseil communal issu de la majorité et de la minorité en vue d’identifier projets, actions, mesures complémentaires permettant de soutenir citoyens, travailleurs, entreprises, commerces... Des professionnels issus des secteurs les plus touchés par les mesures de confinement seraient consultés pour valider les propositions.

  2. La majorité a voté négativement en invoquant la situation financière difficile de la commune. Elle a déjà fait beaucoup pour les associations, chèque commerce pour les visites au parc à container, ne taxe pas  les terrasses, les débits de boissons. Les commerçants en difficulté peuvent toujours faire appel, leur demande sera examinée.

  3. La minorité a rétorqué que les gens touchés directement ont besoin de mesures fortes pas des pacotilles. Les mesures évoquées par la majorité sont récurrentes et sont en place depuis 6 ans déjà. La majorité ne propose rien de concret. Regrette que la majorité refuse la main tendue

 

 

 

 

4.    Création d'un fonds de 3000€/an pour soutenir et encourager toutes initiatives ayant trait à la défense, la protection du lac et des rivières de notre de la commune de NEUFCHATEAU

Considérant le manque de moyen rencontré par les sociétés de pêche

Considérant qu'il est impératif de soutenir le milieu halieutique sur notre territoire communal et au-delà

Considérant que la découverte de nos rivières, de la nature et de notre environnement doit rester une priorité

Considérant qu'il est primordial de sensibiliser notre jeunesse en association  avec les écoles aux valeurs que nous défendons

Considérant l'engouement croissant par un retour  aux valeurs essentielles

Considérant que nos rivières s'appauvrissent en terme  de biodiversité et qu'il est nécessaire d'être actif, vigilant et d'apporter des réponses

Considérant que 3.000€ est une somme annuelle de départ et qu'elle peut fluctuer dans le temps en fonction de l'intérêt que l'on porte aux projets

Considérant que les sociétés de pêche font partie intégrante u monde associatif et qu'elles méritent la même attention et un soutien équivalent

Sur proposition du groupe Agir Ensemble

Le conseil décide

de créer un fonds de 3.000€/an pour soutenir toutes initiatives ayant trait à la défense, la protection du lac et des rivières de la commune de Neufchâteau.

La majorité a voté négativement en invoquant que la porte du collège était toujours ouverte et que les associations pouvaient toujours introduire une demande. Les demandes seraient examinées cas par cas.

La minorité aurait souhaité une aide ponctuelle, mais est cependant satisfaite de la réponse.

 

 


5.    Acquisition du bâtiment de la gare de LONGLIER

 

Ce point est retiré. Il sera examiné ultérieurement et déjà lors du conseil du 22 par une interpellation citoyenne.

 

Attendu que la SNCB met à nouveau en vente le bâtiment de la gare de Neufchateau avec une mise à prix à hauteur de 15.000€ et dont les offres sont possibles jusqu'au 12 janvier 2021.

Attendu que le groupe Agir Ensemble avait sous la précédente législature pris contact avec la SNCB aux fins de permettre à la commune de devenir propriétaire de ladite gare.

Qu'une proposition d'acquérir ledit immeuble avait été adressée à la SNCB au prix de 15.000€.

Que l'ancienne majorité avait d'ailleurs intégré le montant  de l'acquisition au budget de l'année 2019.

Que cependant il incombe à la SNCB au regard de l'application des règles des marchés publics de procéder à une vente publique dudit bien et non de gré à gré.

Que la valeur d'amortissement dudit immeuble dans les comptes de la SNCB s'élève à la somme de 15.000€.

Que c'est ainsi que la SNCB a décidé de mettre en vente ledit bien publiquement et qu'il est possible de déposer des offres jusqu'au 12 janvier 2021.

Attendu que la commune de Neufchâteau a acquis précédemment  le bâtiment annexe afin d'y créer des logements sociaux en collaboration avec le Foyer centre Ardenne.

Que vu le prix modique proposé ledit immeuble pourrait être destiné à plusieurs vocations, habitat, salle de village, club des jeunes

Qu'il y a dès lors lieu de décider:

1) d'acquérir auprès de la SNCB la gare de Longlier-bâtiment cadastré 276/02 E 5ème division section D et terrain sans numéro cadastral (place de la gare 12 6840 Neufchâteau)

2)de donner délégation au collège communal aux fins de déposer une offre valable de 16.000€ avant le  janvier 2021 auprès de la SVCB.

 

 

QUESTIONS D’ACTUALITÉ 

1.    Installation radar PETITVOIR

1. Placement radar PETITVOIR – Route des barrières

 

Lors de la précédente législature, de nombreux efforts ont été consentis aux fins d’assurer au maximum la sécurité routière sur les routes communales par le biais de plaques « ralentisseur », radars préventifs, actions de sensibilisation, aménagements de voiries, effets de porte.

La majorité antérieure avait obtenu du Service Public de Wallonie le placement latéral de barrières de sécurité tout le long de la RN 845 entre le poteau de Tournai et l’entrée de Petitvoir, particulièrement accidentogène.

En outre, la majorité de l’époque avait également obtenu l’aménagement d’effets de porte aux deux entrées du village afin de sécuriser celles-ci et au niveau de la Route des Barrières, le placement complémentaire d’un radar répressif.

In fine, le placement dudit radar n’a pu intervenir dans le cadre des travaux d’aménagement d’effets de porte aux entrées du village pour des raisons liées à l’octroi de marché public. Les travaux étant intervenus en fin de législature, le collège avait projeté d’acquérir un radar sur fonds propres à concurrence d’un montant estimé de 70.000,00 euros.

C’est avec stupéfaction que le groupe « Agir Ensemble » a découvert par voie de presse que le collègue actuel invitait les habitant du village à pétitionner auprès de la Région Wallonne aux fins d’obtenir le placement du radar le long de la RN 845.

Nous pensons qu’il y a lieu d’investir sur fonds propres afin de pouvoir apporter une réponse immédiate au problème de sécurité à l’entrée du village de Petitvoir dans la foulée de la fin des travaux de voirie exécutés par le SPW.

Quelle est la position du collège ?

Madame la Bourgmestre est très fâchée car pendant 8 ans la majorité sortante  n'a rien fait et voudrait maintenant placer un radar sur fonds propres. C'est une promesse électorale que vous n'avez pas respectée donc un mensonge de plus. Toutes les communes ayant adhérer au plan de la zone police ont un radar installé, sauf Neufchâteau .La ministre en charge va octroyer gratuitement 100 radars en Wallonie. Le dossier de demande de la commune est accepté.

Pour la minorité, la population de Petitvoir doit attendre, on va, on va...rien de concret.

2.    Elaboration budget 2021

Ce point sera débattu lors du conseil du 22

Annuellement, le Gouvernement wallon sollicite l’ensemble des communes wallonnes, dès le mois de septembre de chaque année, aux fins d’obtenir de celle-ci la communication de leur budget provisoire relatif à l’année budgétaire N + 1.

La commune de Neufchâteau a dû transmettre un projet de budget relatif à l’année 2021.

Force est de constater que depuis l’été, pas le moindre conseil communal ne s’est tenu et qu’arrivant en fin de mois de novembre, le budget de l’année 2021 n’est toujours pas présenté au conseil communal et qu’aucune force de choix politique, de projet, n’a été définie par la majorité en place.

Qu’en est-il de l’élaboration du budget ?

Quelles perspectives ?

Dans quel délai, au niveau de la fiscalité à venir ?

 

3.    Sens unique Avenue de la Gare, NEUFCHATEAU jusqu’au calvaire

3. Sens unique Avenue de la Gare NEUFCHATEAU

 

Dans le cadre de l’exécution des travaux de la liaison entre Neufchâteau et Longlier, la majorité précédente avait négocié avec le SPW l’exécution de travaux de rénovation de la voirie Avenue de la Gare au centre de Neufchâteau en complément de ladite liaison.

Le SPW a marqué son accord sur la remise en état de ladite voirie moyennant reprise par la commune de celle-ci.

Nous ne pouvons que nous féliciter et que ce dossier ait pu être réalisé.

Cependant, quelle n’a pas été la surprise des habitants de l’Avenue de Gare et des commerçants d’apprendre en ce début de semaine que le Collège avait décidé unilatéralement, sans concertation, de manière totalement opaque, la mise en sens unique de ladite voirie jusqu’au calvaire.

Cette décision s’est prise en toute opacité, sans concertation avec les personnes principalement intéressées, à savoir les riverains, les gérants de la seule grande surface au centre-ville ainsi que la direction de l’Athénée royal à proximité.

Qu’est-ce qui a motivé le Collège à agir de la sorte et dans la précipitation ?

Pourquoi pas de concertation ?

Pourquoi pas de transparence ?

Sur quels éléments se fonde le Collège pour motiver sa décision ?

Quelle est la durée de ladite décision ?

La Bourgmestre répond que la majorité travaille en toute transparence, en concertation avec la population. Une réunion a réuni 23 riverains de l'avenue de la gare et la décision a été prise à la majorité. Le stationnement sera autorisé des deux côtés de l'avenue, une piste cyclable est prévue.

La réponse ne satisfait pas la minorité,12 ont approuvé cette décision sans tenir compte de l'avis de tous les autres usagers qui n'ont pas été consultés. L'avenue dépend toujours de la région, donc cette décision ne pouvait pas être prise. C'est une idiotie, cela causera plus de problème que de solution. Les riverains de l'avenue de la victoire ont été oubliés dans cette concertation.


4.    Fonctionnement taques d’égouts – travaux Avenue de la Gare – Avenue de la Victoire NEUFCHATEAU

4. Les travaux Avenue de la Victoire – Avenue de la Gare – liaison Neufchâteau-Longlier

 

Le groupe « Agir Ensemble se félicite de voir enfin arriver le bout du tunnel quant à la réalisation des travaux – Avenue de la Victoire – Avenue de la Gare à hauteur de Neufchâteau et de Longlier.

Il s’agit de l’aboutissement d’un chantier d’ampleur que la majorité précédente avait défendu et obtenu auprès du Ministre des travaux de l’époque.

Un constat cependant s’impose, c’est que les taques d’égout, manifestement se trouvant au milieu de la chaussée, ne sont pas toutes à la même hauteur.

A peine le tarmaquage effectué, des travaux ont été opérés par les entreprises intervenantes aux fins de casser le tarmac et de le remplacer par du béton.

C’est ainsi que certaines taques ont été revisitées, d’autres ont été laissées telles quelles se situant plus de 5 cm en-dessous du tarmac et posant des problèmes sonores évident pour les riverains à chaque fois qu’un véhicule passe dessus.

Bref, à peine terminés ces travaux d’ampleurs posent des questions quant à leur finition, les conséquences liées à cette intervention de réparation sommaires et aux défauts de réalisation qui induisent des problèmes sonores auprès du voisinage.

Les égouts relevant de la compétence communale, quelle est l’attitude de la commune face à de tels vices manifestement apparents ?

Quelle est l’attitude du Collège face à ses problèmes de malfaçons ?

Quid réception provisoire ?

Quid solution durable aux fins de parer aux problèmes sonores qui perturbent à longueur de journée les riverains ?

15 plaques d'égouts sur 27 posaient problème. Elles ont été reconditionnées.  Le béton est plus résistant que le tarmac. Il en reste encore 3 à réparer.

La minorité demande à être vigilant sur les problèmes sonores.


5.    Dossier mini-golf

5. Mini-Golf

 

Le groupe « Agir Ensemble » se réjouit de la bonne exécution des travaux des 4 terrains de tennis dans la Vallée du Lac et de l’espace multi sports offrant ainsi un complément d’infrastructure appréciable pour les sportifs de notre commune et les jeunes du quartier.

Les travaux dont l’exécution arrive, au gré du temps, à son terme et à sa finalisation, laissent apparaître à l’évidence que le mini-golf dont la création datait de 1994 est maintenant complètement mutilé et doit être revisité.

Le groupe « Agir Ensemble » avait, sous la précédente législature, initié un projet ambitieux subsidiable à 80%. Le dossier a été transmis à l’Administration wallonne aux fins d’être subsidié.

Quelle est la situation de ce dossier ?

Quelle est la position du collège face au chancre que représente le reste de l’ancien golf actuel ?

Quel projet ?

Quelles perspectives ?

Quel délai ?

Pour la majorité le projet présenté par la législature passée était un projet pharaonique. Un projet sera présenté ultérieurement.

La minorité rétorque que c'était un projet ambitieux pour la Vallée du lac.


 

6.    Travaux Quartier du Terme

6. Travaux Quartier du Terme

 

Le groupe « Agir Ensemble » par l’entremise de son échevin de l’urbanisme, François HUBERTY, avait lancé le projet de rénovation du Quartier du terme.

Par courrier du 11 juillet 2019, la Ministre des pouvoirs locaux avait confirmé à la Ville son accord pour l’attribution du marché de travaux d’aménagement du Quartier du Terme pour un montant de 2.613.941,95 euros TVA comprise pour les travaux éligibles en rénovation urbaine. L’intervention de la Région étant fixée à la somme de 1.568.371,17 euros.

La lenteur dans l’exécution des travaux, les rumeurs et bruits qui circulent laissent entendre que la majorité actuelle n’a pris aucune disposition aux fins de solliciter le Gouvernement wallon aux fins de maintenir l’aide de ce dernier officialisée au travers de ce courrier daté du 11 juillet 2019.

Pire, les travaux projetés seraient purement et simplement, supprimés et réduits à portion congrue.

Qu’en est-il ?

Quelles sont les intentions du Collège quant à l’exécution du projet initial ?

Quelles sont les suppressions envisagées ?

Quid des financements alternatifs et des subsides ?

Quid des indemnités lourdes à devoir, le cas échéant, honorer à l’égard des entreprises à qui les travaux ont été attribués ?

Quels montants ?

La majorité a ajouté la rue du Moulin la place devant le moulin Banal et des places de parking devant la statue Folon, par contre elle ne fera pas le parking à étage.

Pour la minorité c'est un abandon politique. On va perdre 1.500.000 € de subsides et la commune va débourser  en plus 300.00o€  d'indemnités pour travaux non réalisés. 

 

 


7.    Dossier NAVIAUX-suivi Cour d’Appel de LIEGE

7. Dossier NAVIAUX – Vignoble

 

Dans le cadre du dossier du vignoble, le Tribunal de Première Instance du Luxembourg, division Neufchâteau, 8ème chambre, a rendu un jugement, en date du 3 avril 2020, au terme duquel il condamnait les consorts NAVIAUX à la signature de l’acte authentique afférent à l’acquisition par la Ville du terrain appartenant aux consorts NAVIAUX-MANAND.

Une requête d’appel a été déposée par les consorts NAVIAUX-MANAND devant la Cour d’Appel de LIEGE à l’encontre de ce jugement uniquement relativement à la question du rejet de la demande qu’ils avaient formulée devant le Tribunal de Première Instance de NEUFCHATEAU de réparation…du reste de leur jardin et de la question des dépens que le premier juge leur a fort justement imputés.

Les consorts NAVIAUX-MANAND se fourvoient manifestement dans le cadre de ladite procédure d’appel lorsqu’ils demandent que la Ville soit condamnée à effectuer des réparations avant la signature de l’acte authentique alors que cette signature…n’est plus nécessaire puisque le jugement du 3 avril 2020 a d’ores et déjà été …transcrit.

L’affaire a été introduite devant la Cour d’Appel de LIEGE le 07/09/2020.

Force est de constater que le collège a décidé, fort curieusement, de décharger son conseil de toute mission avant ladite audience et qu’ainsi, la Commune de Neufchâteau n’a pas été représentée lors de cette audience d’introduction, que l’affaire a été renvoyée au rôle général.

Les consorts NAVIAUX-MANAND ont été condamnés à de lourds dépens à l’égard de la Ville et doivent honorés ceux-ci.

Qu’est-ce qui justifie que le collège ait décidé de retirer tout mandat à son conseil quelques jours avant l’audience d’introduction devant la Cour d’Appel de LIEGE ?

Pourquoi le collège n’a-t-il pas désigné pas désigné un nouveau conseil aux fins de faire représenter la Commune de Neufchâteau ?

La procédure d’appel initiée par les consorts NAVIAUX-MANAND ne remet pas en cause la réalité de la vente et le fait que le jugement dont appel vaut titre de propriété.

Quid du suivi ?

La justice suit son cours. 

La minorité regrette de ne pas avoir plus de renseignement.


8.    Dossier IANNUZZI

8. Immeuble IANNUZZI – Centre-ville

 

La majorité en place a considéré que les accords qui avaient été pris avec les propriétaires des immeubles incendiés au Centre-ville ne pouvaient suivis d’effet.

La situation sur le terrain se dégrade au point que des barrières de protection ont été placées unilatéralement par la Commune côté Grand Place.

Ce chancre détériore la qualité environnementale et visuelle de la Ville.

Le collège avait entrepris des initiatives avec les propriétaires aux fins de négocier l’acquisition desdits immeubles.

Où en sont les négociations des perspectives à venir ?

Pour la bourgmestre, la minorité porte une grande responsabilité dans ce dossier. Elle a jeté de la poudre aux yeux aux propriétaires, en proposant 410.000€ pour 451 m2. Vous n'aviez pas demandé le coût de la démolition, 263.000€ soit un total de 673.000€, soit 1.500€ du m2. La façade ne pourra pas être conservée étant fissurée.

Le conseiller de la minorité n'a pu répondre faute de connexion internet.

 


9.    Sécurité Centre-ville / Ecoles

 

9. Sécurité Centre-ville entrée et sortie des écoles

 

Le collège semble avoir pris la décision de solliciter l’intervention d’ouvriers communaux aux fins de réguler la circulation au Centre-ville (Hôtel de Ville, carrefour Rue Saint-Roch) par l’intermédiaire d’ouvriers communaux.

Il s’avère que cet essais mis en place depuis septembre, pose plus de problèmes d’immobilité aux heures de pointe et aux sorties d’écoles que de solutions pratiques et pragmatiques …de mobilité.

Le collège a-t-il déjà fait une évaluation de son initiative malheureuse de la régulation de la circulation par l’intermédiaire d’ouvriers communaux ?

Ces ouvriers ont-ils la formation ad hoc, la qualification, les compétences et le pouvoir d’exercer de telles prérogatives au niveau des assurances ?

Quid en cas d’accident pour le personnel ouvrier et au niveau de la circulation ?

Quid de sollicitation concernant la police locale ?

La bourgmestre reproche de saboter une expérience dont les parents étaient satisfaits. La sécurité des enfants n'a pas de prix.

Cette solution ne solutionne  pas les problèmes de circulation pour la minorité.


10.    Situation dossier relatif au chauffage de la salle de village de Lahérie

 

Un problème important a été découvert quant à la consommation excessive d'électricité dans la salle de village de Lahérie.

Le chauffage serait à l'origine de cette surconsommation. Est-ce réellement le cas? Avez-vous identifié et localisé la source du problème?

Quid du paiement des factures d'électricité et de la prise en charge? Par qui? Quid d'une éventuelle coupure?

Quelles sont les démarches entreprises pour régler cette situation? Quid de la définition des responsabilités?

Le dossier est en bonne voie de trouver une solution.

La minorité souhaite voir ce problème de maison de village  résolu au plus vite.


11.    Travaux école de Grandvoir

Nos deux motifs d'inquiétude concernent le calendrier de l'installation des modules d'accueil des élèves de Grandvoir, le calendrier du chantier de l'école lui-même. Le premier impactant le second.

1-La livraison des modules loués pour accueillir les écoliers, soit 6 classes au total est prévue au plus tôt le 15 février 2021 en théorie. A quoi s'ajoutera la confection des socles pour ces modules et l'installation de l'énergie indispensable à leur bon usage et en toute sécurité. Compte tenu des impératifs quand envisagez-vous le déménagement des enfants dans les cabines en toute quiétude? Une préparation de mise en oeuvre de cette opération avec l'équipe éducative est-elle programmée?

2-Le marché public pour l'école de Grandvoir regroupait deux dossiers, la création d'une classe maternelle supplémentaire , phase1; d'une seconde classe supplémentaire d'un espace de psychomotricité, d'un réfectoire, l'aménagement de l'étage, de la toiture et du bardage extérieur.
Ce marché a été attribué le 03 septembre 2020 à l'entreprise Gérard Constructions pour un montant de 986.229,26€. Le dossier doit encore être approuvé par la tutelle.

Pourquoi ce marché tarde-t-il à être notifié pour permettre son démarrage effectif?

Quel calendrier envisagez-vous pour l'ouverture du chantier scolaire de Grandvoir et son déroulement étape par étape jusqu'à son terme?

Le calendrier est le suivant: 

les modules: septembre 2021

les travaux: juillet 2021

Ecole opérationnelle; septembre 2022.


12.    Baignade dans le lac de Neufchâteau au printemps 2021

Par voie de presse datée du 21 novembre 2020 la bourgmestre a annoncé que l'adhésion de la commune à l'asbl Centre Rivière Semois Chiers allait permettre grâce à l'expertise de cette asbl de pouvoir enfin assainir les eaux de nos rivières et du lac.

La bourgmestre affirmait également que cela allait permettre au ministre de revenir sur l'interdiction de baignade dans le lac, interdiction qui remonte dit-elle à 15 ou 20 ans.

Dans le même temps, la même bourgmestre indiquait et écrivait qu'elle avait vu "des gens nager malgré l'interdiction et ressortir avec des allergies et autres maladies" et dans le même temps elle estimait que "dès le printemps  l'eau serait bonne".

Force est de constater que depuis plus de 20 ans l'eau a été conformée en 2005 et en 2008.

Pour le surplus, l'eau du lac n'a jamais été considérée comme conforme et annuellement  les arrêtés ministériels signifiaient à la commune l'interdiction  de baignade.

Quelles sont les mesures qui ont été prises par le collège aux fins de permettre soudainement la qualité des eaux d'être conforme dès le printemps 2021 alors qu'aucun aménagement d'assainissement n'a été entrepris ni réalisé.

Quelles sont les démarches qui ont été effectuées auprès de quel ministre du gouvernement wallon aux fins d'obtenir un nouvel arrêté ministériel permettant  la baignade en complète contradiction avec le code de l'eau  et de la directive européenne de 2006?

La commune va-t-elle dès à présent fondée la promotion de la vallée du lac sur cette nouvelle capacité annoncée de se baigner dès le printemps 2021.

La bourgmestre se défend d'avoir dit  que l'on pourrait se baigner dans le lac au printemps prochain, "on pourrait peut-être se baigner....". Elle garde cependant l'espoir d'obtenir cette autorisation du ministre pour la saison prochaine.

La minorité tempère, sans les bassins de rétention  ce ne sera pas possible.

 

 

,

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Pages

Catégories