Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog chestrolais
  • : Le blog retrace le plus régulièrement et le plus fidèlement possible la vie à Neufchâteau (Luxembourg-Belgique).
  • Contact

Recherche

12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 10:20
Lettre à l'ensemble des conseillers communaux

L'un des propriétaires des immeubles sinistrés en centre-ville a adressé

à l'ensemble des élus communaux la lettre suivante:

 

Madame la Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les échevins,

Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux,

 

Je me permets de vous interpeller au sujet des injonctions

de la Ville de Neufchâteau concernant notre maison.

 

Ma sœur et moi avons été victime d'un incendie provoqué par

une négligence lors des travaux de la maison voisine

(ce qui a été démontré tant par le rapport des pompiers

que par le rapport des experts du Parquet). Notre maison familiale,

celle où je suis né et où nous avons passé notre enfance

et la plus grande partie de notre vie d'adulte a été

rendue inhabitable, nous obligeant à quitter notre belle ville.

Nous ne remercierons d'ailleurs jamais assez ceux

d'entre vous pour toutes les marques de solidarité active

qu'ils nous ont témoigné à ce moment.

 

Nous aurions souhaité prendre des mesures afin de

réhabiliter cet immeuble, mais la compagnie d'assurance

du locataire de la maison voisine a demandé une

expertise judiciaire, renouvelée de 06 mois en 06 mois

pendant 02 ans, période pendant laquelle selon

l'ordonnance du tribunal, il nous était interdit de faire

les moindres travaux. Maintenant nous sommes

attaqués par l'autre voisin qui se plaint de l'humidité

venant du fait que nous n'avons pas fait de travaux

(lesquels nous étaient interdits...). Notre immeuble

n'est donc à l'abandon que parce que le tribunal

en a décidé ainsi.

 

Vous devez comprendre qu'en tant que victime,

il nous est difficile de subir toutes ces attaques.

 

Nous avons contacté des repreneurs potentiels qui

avaient des projets de développement, qui auraient

bénéficié à la Ville de Neufchâteau, en valorisant

cet immeuble placé en plein centre-ville avec un potentiel énorme.

 

A cette époque, la Ville de Neufchâteau nous a proposé

d'acheter notre bien pour une somme de 100.000,- €,

suivant une évaluation de Mes Coecks et Ruelle.

Bien que des promoteurs nous aient proposé plus,

nous avons marqué notre accord pour cette offre,

en considération des projets proposés par la Ville.

Cette transaction n'a pu avoir lieu suite à des

manœuvres de "haute politique".

 

Aujourd'hui, la Ville nous propose d'acquérir

notre bien pour la somme de 27.000,- €,

suite à une évaluation non-contradictoire

d'un certain expert dénommé "Rossignol",

sans autre précision, qui évaluait le bien à 18.000,- €.

On peut se demander quel est cet expert et

quelles sont ses compétences. D'autant

plus que la Ville refuse de nous communiquer

le contenu de cette expertise sous couvert du

"secret-défense". Comment est il possible de

passer d'une expertise de 100.000,-

à une expertise de 18.000,- pour un même bien?

A titre de comparaison, nous sommes tombés sur

une annonce d'ImmoWeb, où la Ville de Neufchâteau

mettait en vente une maison "en ruine" (sic) de 40 ca

, avec 01 chambre, et ce pour 25.000,- €.

Et un immeuble au centre-ville avec un rez commercial

et deux étages comprenant plus de 10 pièces ne

vaudrait que 18.000,-? Cherchez l'erreur...

 

Nous tenons à préciser que nous n'avons fait

aucune offre envers la Ville de Neufchâteau

. Ce sont ses représentants qui sont venus spontanément

 à deux reprises nous faire une offre, sans aucune

sollicitation de notre part.

 

Mais plutôt que de reconnaître que la somme

proposée est dérisoire par rapport à la valeur

réelle du bien, la Ville de Neufchâteau s'est lancée

dans une entreprise de pressions et d'intimidations,

ce que nous refusons: nous sommes des victimes

de cette situation, victimes de l'incendie dont ma sœur

n'a réchappé que grâce à sa présence d'esprit,

victimes des sociétés d'assurance qui se rejettent la

responsabilité, victimes de décisions judiciaires

contradictoires, victimes de certains politiciens qui

exploitent cette situation à des fins électorales.

 

Et aucune personne rencontrée ne semble en réalité

avoir un véritable projet pour cet immeuble, sinon rase

le tout pour en faire un parking (vos experts

juridico-urbanistiques ont ils conscience de

la "servitude de façade" frappant les immeubles

de la Rue F. Roosevelt, voirie régionale?)

 

Je vous implore de mettre fin à cette situation: 

  • ou bien la Ville souhaite développer un
  • véritable projet en acquérant le bien à sa
  • valeur réelle; 
  • ou bien laissez nous développer un projet
  • avec des promoteurs sans interventions intempestives
  • visant à les décourager. 

La Ville de Neufchâteau mérite mieux que cela.

 

Je me permets de conclure en rappelant ces

phrases de la déclaration de politique communale de l'actuelle majorité:

 

"L’équipe en place veut rompre avec le passé et

souhaite qu’il fasse bon vivre dans notre commune.

Chaque citoyen aspire à plus de sérénité,

de transparence et d’intégrité. C’est ainsi que

nous voulons réintroduire le respect et un

 dialogue sincère et positif avec le citoyen !"  

 

Je vous prie de recevoir mes meilleures salutations,

ainsi que mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.

 

Thierry LAROCHE

 

 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

chestrolais 18/01/2021 09:20

Madame, Monsieur les Bourgmestres (en charge ou honoraires),

Chers Chestrolais,

Bien que n’ayant passé qu’ environ 2 années de ma vie à Neufchâteau, vacances et un séjour prolongé chez mes grands-parents BRION -PROTIN, et surtout chez mes arrière-grands-parents.

La « Piérie » et la « Tannerie Gérard » étaient intimement reliées à ce moment-là (il y a plus de 60 ans !) depuis je me considère comme un vrai Chestrolais.

Je suis avec attention le site de Mr Roblain qui nous fournit quotidiennement des nouvelles intéressantes ou de très belles photos.

J’ai donc été fort touché par la lettre rendue publique de Mr Thierry Laroche au sujet du terrible incendie dont sa sœur et lui-même ont été lourdement victimes il y a plusieurs années.

Dès que la possibilité s’offre, je passe par Neufchâteau pour y respirer l’air du pays à nul autre pareil et constate chaque fois que la partie ravagée du centre-ville y est toujours dans un triste état.

Il y a pourtant moyen de faire de ce chancre un bâtiment intéressant qui pourrait offrir de multiples opportunités.

Tant de coins de Neufchâteau ont été ou sont en voie d’améliorations spectaculaires au cours de ces dernières législatures !

Je formule donc mes vœux les plus cordiaux aux Chestrolais et espère que la résolution de ce problème pourra progresser le plus rapidement possible !

Michel FRANZ,

Le Chestrolais bruxellois !

Articles Récents

Pages

Catégories