Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 05:07
Au cimetière de Malome

Voici l'allocution lue ce dimanche matin par un officier français:

22août 1914: depuis dix-neuf jours la grande guerre a commencé. Déjà Liège et Bruxelles sont tombées.

Le général Joffre décide de contrer la progression allemande en attaquant sud-nord à travers les Ardennes.

Le corps d'armée colonial reçoit pour mission de gagner Neufchâteau pour déboucher dans le flanc de l'ennemi, supposé être en mouvement vers Charleroi. La 5ème brigade mixte coloniale, composée des 21ème de 23ème RIC et d'un groupe du 3ème RAC,  atteint le ruisseau bordant Neufchâteau au sud.

L'ennemi a interrompu son mouvement vers l'ouest et le corps d'armée allemand occupe Neufchâteau. Il tient solidement le bois d'Ospot et les crêtes au nord du cours d'eau. Ses effectifs sont vingt fois supérieurs en nombre.

Les coloniaux partent à l'assaut. Les combats sont intenses et confus, mêlant artillerie, armes automatiques et charges à la baïonnette. Faute de liaison avec la 3ème DIC à l'est, le repli de la brigade doit être ordonné en fin d'après-midi.

Les pertes sont terribles: 47 officiers, 3.000 sous-officiers, marsouins et bigors manquent à l'appel.

Nous sommes réunis ici pour honorer le sacrifice des coloniaux de la 5ème brigade du corps d'armée colonial et, en particulier, celui des 300 hommes qui reposent dans le cimetière de Malome.

Cliquez sur le lien ci-après.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Pages

Catégories