Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Mesdames, Messieurs le bourgmestre, les échevins et conseillers communaux,

Mesdames, Messieurs les directeurs,

Chers enseignants et personnel de l’enseignement,

Chers élèves, chers parents,

Mesdames, Messieurs, en vos titres et qualités,

 

 

Bienvenue à cette remise du CEB,

 

Je souhaite tout d’abord envoyer mes premiers mots aux vedettes du jour : nos élèves.

FELICITATIONS ! A travers ce CEB, vous n’avez pas seulement obtenu un diplôme, vous vous êtes prouvé à vous-même, vous avez prouvé à vos parents que VOTRE travail et VOS efforts étaient payants. Comme on le dit bien souvent, rien n’est jamais acquis, il faut travailler dur pour mériter la réussite.

 

Ce travail de longue haleine vous le devez également à vos enseignants et enseignantes qui, depuis la maternelle, jusqu’aujourd’hui vous ont accompagné, vous ont fait grandir,

vous ont appris, transmis, encouragé, épaulé, parfois même grondé.

 

Par là, je souhaite remercier du fond du cœur tout notre corps professoral, tous les instituteurs et institutrices qui, depuis la maternelle jusqu’en fin de primaire, travaillent dur pour offrir le meilleur avenir possible.

 

Je souhaite également remercier le personnel de l’accueil extrascolaire, sans qui nos enfants n’auraient pas profité d’accueil du matin, de midi et du soir de grande qualité.

 

De plus, un tout grand merci à tout le personnel qui œuvre derrière nous pour offrir des lieux d’accueil et d’école sains et en bon état, j’entends par là, les techniciennes de surfaces et le personnel du service travaux qui assurent une bonne gestion de nos bâtiments.

 

Revenons-en aux professeurs. Ils ont été la source de votre savoir actuel et si aujourd’hui vous êtes prêts à rejoindre la Grande école, c’est grâce à eux.

 

Nous sommes fiers de vous laisser vous envoler vers cette Grande école, vers cet avenir qui s’ouvre devant vous. Gardez en mémoire que vos parents sont là aussi et comme le dit le proverbe« Rien n’est jamais acquis, pour réussir, il faut mériter. Pour mériter, il faut travailler. »

 

Mais n’allez pas trop vite, avant la rentrée, il y a les vacances. Profitez-en. Profitez-en à fond même, car elles sont plus que méritées.

 

Chers parents, c’est avec beaucoup de joie et d’émotion que nous vous recevons aujourd’hui pour fêter la réussite de votre enfant. Je souhaiterais tout d’abord vous remercier sincèrement pour la confiance dont vous nous faites part en laissant vos enfants entre nos mains.

 

Notre souhait est de proposer un enseignement de qualité et d’assurer un avenir certain à nos enfants. Pour cela, nous nous remettons sans cesse en question, nous sommes en évolution constante afin d’offrir le meilleur à ces jeunes mais surtout de leur offrir un enseignement en phase avec leurs besoins et envies. Une génération n’est pas l’autre, c’est pourquoi il nous faut nous adapter continuellement.

 

L’école est aujourd’hui dans une situation bien complexe.  Nos enseignants, malgré nos efforts gigantesques, disposent encore de trop peu de moyens financiers et humains, tout comme de trop peu de considération de la société et de très peu de souplesse pour

organiser les écoles.

De l’autre côté, les missions que l’on demande à l’école d’assumer sont de plus en plus nombreuses : apprentissage scolaire, citoyen, sociétal, bien-être des élèves… Le public et à la fois plus nombreux et plus diversifié. Les pédagogies exigées demandent plus de

temps et d’investissement.

 

Le mot compliqué serait bien trop faible que pour caractériser la situation. Cependant, nous mettons tous nos efforts pour proposer le meilleur. Les situations sont parfois compliquées, une enseignante malade le lundi à 8h sans remplaçante, une classe trop petite, des problèmes relationnels, un système administratif compliqué, voici ce que vivent au quotidien nos directeurs. Je souhaiterais transmettre à Mr Claude et Mme Sabrina de tous grands mercis pour le travail de gestion qu’ils nous apportent au quotidien. Une école, c’est en soi un grand sac d’imprévu, qu’ils gèrent haut la main. Jeune échevine de l’enseignement, j’ai la chance d’avoir à mes côtés, deux bras droits qui au quotidien m’aident à comprendre un système plus que complexe.

 

Bref, le travail de chacun et la volonté sont nos atouts, notre force.

 

 

Ce CEB prouve que les savoirs ont été transmis avec succès. Dans les écoles communales de Neufchâteau, nous transmettons plus que des savoirs, également des savoir-faire et, j’insiste, des savoir-être !

Belles vacances radieuses, reposantes, vivifiantes et tonifiantes.

Partager cette page

Repost 0
Published by chestrolais

Articles Récents

Pages

Catégories