Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Séance publique de commission du
Réponse
Je remercie l’Honorable Membre de l’intérêt qu’il porte à ce dossier.
Le dossier dont vous faites état relève d’un programme de financement alternatif initié sous la précédente législature.
Comme vous le savez, ce mécanisme de financement relève d’une décision du Gouvernement.
Lors de sa séance du 30 avril 2009, le Gouvernement wallon arrêtait un montant de 2.303.400 euros au bénéfice de la Commune de Neufchâteau pour réaliser ce projet, dont l’estimation avoisine les 4 millions d’euros.
En date du 9 juin 2009, la notification de l’accord de principe était transmise à la Commune de Neufchâteau.
La durée de validité de cet accord du Gouvernement était de 1 an.
Une sollicitation m’est bien parvenue en ce début d’année 2011, l’accord de principe était caduc et nécessitait un passage au Gouvernement.
Le délai dépassé, la Commune de Neufchâteau sollicitait également le transfert du subside promis au bénéfice de la Régie Communale Autonome.
Le dossier, vous en conviendrez, n’était pas dans les prescriptions de la décision du Gouvernement du mois d’avril  2009.
Il nécessite donc un passage au Gouvernement.
Comme vous le soulignez fort bien dans votre question, il existe un centre Adeps à Neufchateau, géré en asbl avec la Commune.
Le programme d’investissement pour ce centre s’élève, depuis le début de la législature, à 6.126.251 euros.
Pour 2012, ce programme porte sur la construction d’un nouvel hébergement autorisant l’accueil et la restauration de 112 stagiaires, la démolition des anciennes installations et la location de containers afin de maintenir une activité durant la période des travaux.
Je me permets également de rappeler l’organisation du rétho trophée, qui en est à sa 18ème édition sur le site de Neufchâteau et dont le budget annuel est estimé à 100.000 euros. 
En  matière d’investissement régional, depuis le début de la législature, près de 1million d’euros ont été accordés afin de soutenir des projets de rénovation et de construction, dont notamment les revêtements de sol du centre du Lac, le chauffage de la piscine et les installations du club sportif de Longlier (vestiaire tribune). 
Soit, Monsieur le Député, un total à la mi-législature de près 7.426.251 euros.
Je souhaite, tout comme vous, Monsieur le Député, qu’il y ait de la cohérence dans la politique sportive menée au sein de notre Fédération Wallonie-Bruxelles.
Je ne souhaite pas répéter les erreurs du passé et faire de Neufchâteau un « Country Hall bis » où les infrastructures sportives de l’asbl gérant le centre Adeps seraient délaissées au profit de ce nouvel investissement portant ainsi une charge financière supplémentaire sur le budget de l’Adeps.

Je me permets également de rappeler le dossier relatif au centre Adeps de la Forêt de Soignes, géré en asbl, où l’ULB s’est désengagée, laissant la totalité de la charge financière à l’Adeps.

Vous me permettrez, Monsieur le Député, d’être prudent, de prendre le temps nécessaire pour étudier ce dossier et de solliciter la CIF, les services d’infrasports et l’Inspection des Finances afin de présenter,  le cas échéant, une nouvelle proposition au Gouvernement pour ce dossier.
Mon questionnement porte sur 4 points :
1. La légalité juridique du montage de l’ensemble de ce dossier et le respect des procédures en matière de marché public ;
2. le montage financier : tant au niveau de l’investissement qu’au niveau du fonctionnement ;
Je me permets de souligner l’importance de la charge financière de ce dossier sur le budget d’une commune de 7.200 habitants, dont le budget à l’équilibre est de 8.700.000 euros avec un endettement de près de 12 millions ;
3. l’opportunité d’un tel investissement de la Région, eu égard aux infrastructures sportives existantes, dont notamment les infrastructures sportives de l’asbl du centre Adeps (lle club de basket-ball n’envisagent  pas déménager) ;
4. le risque d’abandon de la participation de la Commune au déficit de l’asbl gérant les infrastructures sportives du centre Adeps.

Dès réception de ces informations, je ne manquerai pas de revenir vers vous et de vous faire part de ma proposition au Gouvernement. 
J’espère, Monsieur le Député, avoir apporté les informations souhaitées.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Articles Récents

Pages

Catégories