Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Discours de Monsieur Dimitri FOURNY, député-bourgmestre de Neufchâteau

à l’occasion de l’inauguration de la stèle 28e Division d’Infanterie américaine.

 

 

Mon Général, Monsieur le Député, ….

Madame, Mademoiselle, Monsieur, en vos grades et qualités,

 

 

En ce 21 septembre 2014, nous avons l’honneur et le grand plaisir de vous accueillir à Neufchâteau afin de commémorer ensemble l’engagement héroïque de la 28e Division d’Infanterie américaine qui, au prix de beaucoup de souffrances et de pertes en vies humaines, a protégé notre commune de la barbarie nazie en fin 1944.

 

Il se fait que c’est la 28e Division d’Infanterie qui a libéré notre commune le 09 septembre 1944. Mais c’est encore elle qui, quelques mois plus tard, va de nouveau la protéger contre un retour de l’envahisseur.  

 

Le 9 septembre 1944, personne ne se doutait que, quatre mois après la libération, l’offensive du Maréchal Von Rundstedt allait obliger nos libérateurs à s’interposer pour empêcher une nouvelle occupation de notre territoire.

 

Premier fait d’arme : le 16 décembre 1944, la Bataille des Ardennes débute et frappe de plein fouet le 18e Corps de l’armée américaine, plus précisément la 28e Division.

 

Deuxième fait : le 19 décembre, après de durs combats autour de Bastogne, cette 28ème Division - dont le 110 régiment vient d’être anéanti - se retire de ses positions pour défendre avec acharnement les communes de Sibret et de Vaux-les- Rosières.

 

Troisième fait d’arme : les Officiers survivants de la 28ème  division ne s’avouant toujours pas vaincus, organisent avec leurs hommes un périmètre défensif autour de Neufchâteau : dans une abnégation admirable, ils vont défendre la commune jusqu’à l’arrivée des troupes du général Patton. Pendant cette défense acharnée, la Ville va connaître deux bombardements sur le QG de la 28ème les 25 et 27 décembre 1944.

 

 

Ce dimanche, nous sommes rassemblés pour mettre en exergue et fixer définitivement dans nos mémoires individuelles et dans notre mémoire collective non seulement les souffrances encourues à ce moment de folie humaine mais aussi et surtout les valeurs dont ont dû faire preuve ces défenseurs, ces valeurs que l’on sait fondatrices d’une société respectueuse de chacun, responsable et solidaire.

 

Pour ancrer cette reconnaissance et ces valeurs dans nos racines, en partenariat avec la 28th Infantry Division Association, la 28e ID Memory et l’American battle Monument Commission, nous avons décidé d’ériger une stèle en mémoire de ces hommes courageux qui se sont battus pour défendre notre ville de Neufchâteau.

 

Nous allons maintenant la dévoiler pour mettre à l’honneur cette 28ème Division d’Infanterie américaine qui perdit 4147 hommes, 205 officiers et 316 autres victimes parmi les unités rattachées et pour sertir dans nos cœurs ce courage et cette abnégation qui seront toujours indispensables si nous voulons vivre en paix et assurer le bien-être de tous nos contemporains.

 

Je salue particulièrement la présence ce matin de Monsieur Jack FOLEY, petit-fils d’un vétéran de cette 28ème Infantry Division qui a fait le déplacement depuis les Etats-Unis pour nous rejoindre en vue de cette inauguration. Il représente tous ces valeureux soldats américains qui ont participé à notre libération.

 

Laura Van Gelder a prononcé de texte en américain

 

 

Discours de Dimitri Fourny, bourgmestre lors de l'inauguration de la stèle en mémoire des libérateurs

Partager cette page

Repost 0
Published by chestrolais

Articles Récents

Pages

Catégories