Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog chestrolais
  •   le blog chestrolais
  • : Le blog retrace le plus régulièrement et le plus fidèlement possible la vie à Neufchâteau (Luxembourg-Belgique).
  • Contact

Recherche

/ / /

Discours de l’inauguration de la Salle des Joyeux Lurons

 

Bienvenue à toutes et à tous, représentants de l’Autorité Communale, du CPAS, anciens de la Troupe des Joyeux Lurons, habitants ou anciens habitants de Petitvoir, habitants de la Commune de Neufchâteau.

 

Nous sommes réunis aujourd’hui pour inaugurer notre nouvelle salle du village, pour marquer officiellement, une étape importante de son histoire déjà très longue !

 

Cette histoire fait l’objet d’une exposition et d’un livre présenté dans le futur local du club des jeunes du village et des 3X 20. Elle a été préparée depuis 2 mois par 4 anciens de la Société Les Joyeux Lurons. Je voudrais les remercier pour ce travail minutieux et soigné qu’ils ont accompli pour vous faire revivre, le temps d’un WE, les souvenirs des anciens et de votre passage à la Salle. Merci donc à Yves, Mady, Emile, la  mémoire du village et René notre plus ancien acteur de la troupe !

Je m’en voudrais de ne pas y associer Alexandre Thiry qui a mis toutes ses compétences d’infographiste au service de leur travail de bénédictin.

Le livre qu’ils ont préparé avec autant de soin, illustre la synthèse de l’exposition. Il vous est présenté dans la salle et vous pouvez, si vous le souhaitez, en faire la commande au prix de 15 euros. C’est probablement le seul ouvrage qui raconte la vie associative de Petitvoir. Seuls 150 exemplaires ont été imprimés. Avis donc aux amateurs qui souhaitent conserver un souvenir de qualité de cette journée.

 

L’histoire de notre Salle est très ancienne, je le disais au début de mon intervention.

Elle se construit autour d’une volonté, d’une passion des gens de ce village : se voir régulièrement pour préparer des soirée théâtrales; à l’époque où la télévision, l’internet et l’automobile n’existaient pas encore.

Depuis ces années 20, on joue au théâtre à Petitvoir, que l’on soit adulte ou enfant, ce mode d’expression est présent dans chaque maison !

La dernière représentation date de 2005 !

Je voudrais mettre en avant, parmi les dizaines de bénévoles qui ont construit l’histoire de la Salle, 2 personnages clés qui, par leur initiative, ont donné l’élan originel à ce bâtiment. Mr Roland, Bourgmestre de l’époque, que certains d’entre vous ont connu, a trouvé un vieux baraquement militaire , l’a fait démonté et l’a faire revenir sur les terres petitvauriennes. Mr Nevraumont, papa d’Anna, présente ce dimanche, a cédé un morceau de son terrain pour y implanter le baraquement. L’histoire de la Salle des Joyeux Lurons pouvait démarrer. De nombreux bénévoles, maçons, menuisiers, électriciens, ou simples bricoleurs du dimanche ont ensuite pris le relai pour faire de notre salle, un lieu convivial et confortable, le cœur associatif du village !

 

Hélas, depuis quelques années, les choses allaient tomber progressivement en sommeil : les soirée théâtrales disparaissaient, les kermesses n’étaient plus que l’ombre des anciennes et seul l’énergie du club des jeunes permettait aux habitants de se retrouver à la salle. Un nouveau comité a repris les commandes, il y a deux ans.

Après les premiers constats inquiétants : les finances n’étaient pas au beau fixe et le bâtiment n’était plus aux normes, il  a contacté le Bourgmestre qui a participé, dès le début, à la construction d’un montage permettant à la Salle de reprendre vie.

Un achat de 60 000 euros, un soutien des travaux de 40 000 euros et une aide logistique du service travaux et de l’EFT ont permis au comité de redonner à notre salle les éléments qui lui faisaient défaut.

Un prêt de 55 000 euros à 15 ans, contracté par le comité, est venu compléter l’enveloppe du budget travaux.

Ceux-ci terminés, les comptes sont faits. Le montage pourrait bien servir d’exemple aux autres villages qui comme Petitvoir, ne font pas partie du PCDR.

Certes, il faut une part de responsabilité des comités, des comités.

Certes, il faut faire une part du chemin.

Certes, la Commune n’assume pas tout et c’est normal !

 

Mais le montant des travaux reste finalement abordable : 170 000 euros ont été nécessaires pour réaliser cette rénovation que je vous inviterai à visiter tout à l’heure.

Par ailleurs, durant 30 ans, le comité s’est engagé à verser un loyer annuel de 2000 euros à la Commune qui voit ici, son patrimoine immobilier complété d’un nouvel outil associatif.

 

Je termine mon intervention par des remerciements, car, il est toujours important de savoir remercier les gens qui vous ont, écoutés, compris soutenus et aidés !

 

Je remercie les entreprises locales qui ont mis leur expertise, leurs compétences au service de ce projet.

L’entreprise JP Immo-construct en la personne de Jean-Philippe Koenig qui a assuré le poste maçonnerie

L’entreprise China qui a remplacé la charpente et à couvert le bâtiment

L’entreprise Plafosud qui a posé une façade isolante autour du bâtiment

L’entreprise Léonard de Petitvoir qui a assuré les postes chauffage-sanitaire

L’entreprise Hainaux qui a refait toute l’électricité.

 

Un second groupe d’intervenants est venus également assurer sa part du travail et quelle part !!

Le service de formation par le travail EFT qui dépend du CPAS de la commune, est venu refaire tout l’aménagement intérieur de la salle. Deux équipes se sont succédé pour redresser tous les murs intérieurs, certains plafonds et refaire toutes les peintures. Je voudrais remercier Joelle Devalet, Présidente du CPAS, Jeremy Kerger, coordinateur travaux, Jean-Yves , Jean-Pierre, Bruno et leurs élèves pour tout ce qu’ils ont accompli.

 

Un troisième groupe est également à mettre à l’honneur aujourd’hui. Ils ne font pas partie du comité, ils habitent le village et à notre invitation, ont chaque fois répondu présents en participant aux journées démontage, en venant installer des portes, en allant chercher des matériaux, en aidant certains corps de métier manquant de temps. Leur aide fut précieuse, qu’ils en soient remerciés.  Je parle de Gilbert, d’Eric, de Marcel, de Jean-Pierre plus particulièrement et de tous ceux qui ont pris part à cette belle aventure qui a débuté le 15 janvier dernier !

 

Je cède la parole au Bourgmestre en le remerciant encore pour ce qu’il a fait pour notre Salle. Ce qu’il avait promis a été tenu !

Merci à toi, à ton Collège, au Conseil Communal de Neufchâteau.

 

 

 

 

                                                                                     Petitvoir le 13 septembre 2015

Partager cette page

Repost 0
Published by chestrolais

Articles Récents

Pages

Catégories